Aller au contenu
djromixunited01

connaitre les bases du réseau (presque terminé)

Recommended Posts

Merci au modo et admin de ne pas supprimer ce post qui n'est qu'un projet en cour et risque d'être assez long à taper.

Une correction orthographique sera effectuée une fois terminée. Merci de ne pas commenter.

le site web qui héberge les images est en panne les images seront disponnibles prochainement.

Les réseaux "IPv4" utilisés par tous vos ordinateurs sont complexes. Il est nécessaire de suivre quelques instructions pour ne pas s'y perdre rapidement.

d'abord je conseil fortement aux personnes qui voudront tirer profit de cette expérience de ne pas tout lire en une seul fois avant de se lancer dans la configuration de son réseau mais de lire petit à petit et de mettre en pratique en même temps.

Pour simplifier les opérations je vais procéder aux explications dans l'ordre que j'utilise tous les jours pour configurer mes réseaux.

En fin de poste une mise en pratique complète sera disponible.

Avant tout, un petit rappel sur les bases du numérique:

Un signal numérique est constitué de "bits" dont l'état est soit "1" soit "0" et pour les reconnaître c'est très simple!

On mesure le courant, quand il y a une tension présente le bits est à 1 et quand il n'y a rien c'est 0.

C'est aussi ce qu'on appel le format "binaire".

Pour se faire traduire il y a un moyen très simple, la calculatrice de Windows le fait.

-lancer la calculatrice

-mettre l'affichage sur le mode scientifique

-entrer un numéro au hasard

-il y a quatre bouton radio en dessous de la case ou le nombre s'affiche (hex , dec , oct , bin) il suffit alors de basculer sur bin pour connaître la traduction de votre numéro au format binaire.

Il existe aussi des formules de math à appliquer sur papier mais vous faire un cour serait trop long et ce n'est pas le but recherché.

Une adresse IP au format IPv4 (le plus connu le plus standard et le plus utilisé) est en réalité un bloc de 32 bits.

Ses 32 bits sont séparés en quatre bloc de huit bits.

Chaque bloc étant constitué par 8 bits il peuvent donc crypter 256 numéros différents (de 0 à 255)

/!\ 255 au format binaire c'est tous les bits à l'état "1" /!\

C'est pour cela qu'une adresse IP est constituée de quatre numéros allant de 0 à 255.

La configuration d'une adresse IP est complexe, il suffit d'ouvrir les propriétés de n'importe quel connexion réseau pour s'en rendre compte.

Il y a en tout quatre facteurs importants :

-l'adresse IP (constitué de l'adresse réseau et de l'adresse machine, une explication sera fournie)

-le masque réseau (permet de séparer l'adresse réseau de l'adresse machine)

-la passerelle (permet de trouver les adresses IP n'ayant pas la même adresse réseau)

- les serveurs DNS (permettent d'associer des noms et des adresses IP)

Contre toute attente nous allons commencer par le masque réseau

Celui-ci en règle général est constitué très généralement (sauf cas très rare) uniquement de 0 et de 255.

Un masque réseau souvent utilisé chez les particuliers et petites entreprises est

255.255.255.0

si on le traduit en binaire ça fait :

11111111 - 11111111 - 11111111 - 00000000

Et là vous me poserez tous la question "mais ça sert à quoi" ?

C’est très simple!

On prend l'adresse IP d'une machine qui utilise ce masque réseau (par exemple 192.168.5.16)

et on aligne l'adresse IP et le masque (tout deux en binaire) l'un au dessus de l'autre ce qui donne :

11000000 - 10101000 - 00000101 - 00001111 (adresse IP 192.168.5.16)

11111111 - 11111111 - 11111111 - 00000000 (masque réseau 255.255.255.0)

La partie de l'adresse IP se trouvant au dessus des bits à "1" du masque réseau représente "l'adresse réseau" et ceux qui restent sont ceux de "l'adresse machine".

Des machines peuvent facilement communiquer entre elles uniquement si elles ont la même adresse réseau. Donc le nombre de machine sera limité à 256 en théorie (254 en réalité puisque l'adresse machine ne peut pas avoir tous les bits à 0 où tous les bits à 1)

Voila pourquoi avec un masque comme celui-ci si l'un des trois premiers numéros de l'adresse IP change la machine ne communiquera plus avec les autres.

Pour ceux qui possède plus de 254 PC chez eux (y'a des riches partout) il leur suffit de changer le masque réseau pour 255.255.0.0 par exemple et là ils pourront jouer avec les deux derniers numéros soit (256X256)-2 = 65534 machines et si ils en ont plus ils peuvent toujours essayer d'ouvrir un cyber café... ;)

Il existe trois classes de réseau et chaque une de ces classes possède un masque type.

Comment les reconnaître, c'est là aussi très simple.

On regarde les trois premiers bits de l'adresse IP

Par exemple 192 commence par 110

160 par 101

96 par 011

Toutes les adresses commençant par 110 sont des adresses de type C (masque courant 255.255.255.0 donc 254 machines)

Toutes les adresses commençant par 101 sont des adresses de type B (masque courant 255.255.0.0 donc 65534 machines)

Toutes les adresses commençant par 011 sont des adresses de type A (masque courant 255.0.0.0 donc 16777214 machines)

Les adresses commençant avec des numéros en dessous de 96 sont des adresses non classée

Les adresses commençant avec un numéros au dessus de 223 étaient au stade expérimental et n'ont jamais été utilisé (utilisation pour de la multi diffusion de données informatique).

Maintenant que vous savez tous faire communiquer vos quelques ordinateurs ensemble passons à plus dur. il faut que tout le monde puisse aller sur Internet !

L’appareil le plus courant en France est le "modem routeur".

Celui-ci fonctionne de façon autonome, on rentre les paramètre de connexion dedans (login mot de passe et en général les autres sont préenregistrés ou autodetectés sur votre ligne téléphonique).

Il possède une adresse IP comme toutes vos machines (avec le même masque et la même adresse réseau bien sûr).

En général il possède la première ou la dernière adresse machine possible (1 ou 254 sur un réseau de class C par exemple).

Cette adresse IP sera à rentré dans les paramètres de chaque machine, se sera l'adresse IP de la "passerelle".

la passerelle de votre ordinateur est en réalité la machine qu'il faut interroger si votre ordinateur demande une adresse IP avec une adresse réseau différente de sa propre adresse réseau (je vous promet que cette phrase j'ai essayé de faire simple et clair pour tout le monde).

Par exemple le modem routeur possède l'adresse 192.168.0.1

Une machine en réseau à l'adresse 192.168.0.2 demande à se connecter au site 209.85.129.104 (adresse IP de google au moment ou je tape, pour information les adresses IP sont souvent renouvelées), l'adresse réseau est alors différente et la machine va donc demander à la passerelle de lui obtenir ces informations (si c'est possible bien sûr).

du coté du routeur celui-ci possède donc une adresse sur le réseau local avec vos machines en réseau ainsi qu'une autre adresse IP pour se connecter à Internet (un petit tour sur le site http://www.monadresseip.com/ vous affichera cette adresse ). Si le routeur reçois donc une demande de connexion de son réseau classé vers une adresse non classé (vu précédemment, les adresse IP sur Internet ne sont pas classées, même si elles sont supérieur à 96 vu qu'elle n'ont pas de masque réseau) il fournira la connexion. En revanche le contraire ne passe pas (sauf réglages préalable bien précis, sera vu plus tard).

Un modem routeur peut être remplacé par un ordinateur équipé d'un modem simple en USB ou port série et d'une carte réseau. Ce dernier devra remplir les mêmes conditions que le modem routeur au niveau de son adresse IP à savoir avoir la première ou la dernière de son réseau.

Les serveurs DNS

Ce sont eux qui permettent de traduire des adresses sous formes de lettres en adresses IP.

Quelle est l'utilité?

C’est très simple! Tout le monde peut se souvenir du site "google" ou encore page jaune ou même orange et bien d'autres.

Mais qui peut se souvenir des adresses IP ? ça s'explique de la même façon que l'on note des numéros de téléphone dans un répertoire. C’est plus simple de retenir un nom qu'un numéro.

À savoir que certaines adresses IP sont renouvelées régulièrement et peuvent donc changer régulièrement (les serveurs DNS sont immédiatement mis à jour pour chaque changement).

Les serveurs DNS sont utilisés pour retrouver une adresse IP sur Internet, en revanche pour trouver un pc sur votre réseau il y a deux moyens. un pc au moment de sa connexion balaye les adresses IP de son réseau (ça ne fait que 254 adresses à balayer pour un classe C, ça prend environ 1/4 de seconde) et récupère temporairement toutes les adresses associée au IP qui répondront.

Il existe aussi le fichier "host" qui se trouve dans le répertoire "\WINDOWS\system32\drivers\etc" se fichier ne comporte pas d'extension et il faut l'ouvrir avec le bloc note.

Ce fichier possède des adresses IP et des noms que l'on peut raccorder de façon fixe et même personnalisé

Des exemples sont fournis et il y a toujours une première adresse enregistrée (127.0.0.1 localhost) il ne faut surtout pas supprimer/modifier cette adresse.

en revanche dans le cas où vous disposez d'un modem routeur ou d'un ordinateur qui n'est pas équipé d'un système Windows mais linux ou autre ne peuvent pas répondre à un nom sur un réseau. C’est pourquoi il est utile de compléter ces fichiers afin de pouvoir communiquer plus facilement.

Exemple:

192.168.0.1 Modem

192.168.0.4 pc-linux

192.168.0.7 serveur-unix

Revenons à nos serveurs DNS,

Chaque fournisseur d'accès possède ses serveurs DNS.

La liste est disponible sur le web à cette adresse : http://www.commentcamarche.net/faq/sujet-1...i#club-internet

/!\ je tiens à préciser qu'un serveur DNS ne connait pas toutes les adresses IP du web mais communique des infos si besoin est avec d'autres serveur DNS .Dans tous les cas c'est le seul qui communiquera les adresses IP et les noms avec votre PC /!\

Bon si on résume par un petit exemple:

Un pc sur le réseau demande à se connecter au site www.google.fr

il ne trouvera pas d'adresse IP qui correspond sur son réseau donc il va demander à son DNS (exemple si l'abonnement est chez orange) 80.10.246.2

Cette adresse IP n'utilise pas la même adresse réseau et donc le PC va demander à la passerelle de se connecté à l'adresse DNS.

Une fois la connexion établie le serveur DNS va chercher l'adresse IP correspondant à l'adresse www.google.fr et va retourner l'adresse IP 209.85.135.99 (au moment où je tape).

Le pc peut ensuite lancer la connexion avec le site 209.85.135.99 et de la même façon qu'il s'est connecté au serveur DNS il va se connecter à ce site (via la passerelle).

Avant de continuer je vais appuyer un point important: chaque appareil réseau (carte réseau, modem, routeur, etc etc.) dispose d'une adresse qui est enregistrée par le constructeur (en théorie une technique partagé par les constructeurs permet de ne pas avoir deux appareils dans le monde avec la même adresse). Cette adresse est "l'adresse MAC" aussi appelée adresse matérielle. En soit on peut résumer par le numéro de série de l'appareil.

Nous allons maintenant parler de ce qui s'appel le DHCP.

Jusqu’à maintenant nous avons vu comment peuvent fonctionner des PC entre eux via des adresses IP qui sont attribuées de la façon la plus sommaire, en manuel.

Quasiment personne ne configure l'adresse IP, la passerelle, le masque réseau ou même encore le serveur DNS de son PC c'est là que rentre en jeu le "serveur DHCP".

Pour mieux comprendre, illustrons par un exemple:

Lorsque votre PC s'allume, soit les paramètres vus jusqu'à présent sont configurés de façon manuelle, soit ils sont en "automatique".

En réalité votre ordinateur ne va pas trouver automatiquement les bons paramètres. il va envoyer un message à l'adresse IP 255.255.255.255 (tous les bits sont à 1 c'est donc une adresse de "multi diffusion" appelée aussi broadcast) pour lui fournir son adresse MAC et lui demander les paramètres IP à appliquer. Le serveur DHCP est prévu pour répondre à cette adresse et retourner tous les paramètres IP dont vous avez besoin pour vous connecter.

Où se trouve le serveur DHCP de votre réseau? En général un serveur DHCP se trouve dans chaque routeur ou modem routeur ainsi que dans les PC équipé de Windows serveur.

Nous ne parlerons pas des serveurs DHCP via Windows serveur, ils sont trop peu utilisé par l'utilisateur lambda.

En général le serveur DHCP inclus dans un routeur (ou modem routeur) est assez simple à configurer.

L’adresse IP de l'appareil qui héberge le DHCP est toujours en manuel.

En général il faut rentrer la première adresse IP à utiliser, puis la dernière (pour définir une plage d'adresses que le modem va fournir), le masque réseau, l'adresse de la passerelle ainsi que les serveur DNS.

Exemple:

L’adresse IP du routeur est 192.168.0.1, son masque est 255.255.255.0 (il ne possède pas de passerelle ni de DNS puisqu'il est lui même la passerelle).

La première adresse à utiliser est 192.168.0.20

La dernière adresse IP est 192.168.0.40

Le masque à utiliser est 255.255.255.0 (évidemment le même que celui du routeur sinon ça ne marche pas bien)

La passerelle 192.168.0.1 (évidemment celui du routeur)

Il ne reste plus qu'à rentrer les serveur DNS en fonction de votre fournisseur d'accès Internet (voir le lien plus haut).

/!\ on peut aussi utiliser l'adresse IP de la passerelle au lieu des serveur DNS des fournisseurs d'accès, le routeur se chargera de renvoyer toutes les requêtes vers le serveur DNS du FAI seulement le système est moins stable je conseil donc d'utiliser ceux du FAI directement /!\

Lorsque votre PC s'allumera les paramètres lui seront fournis et une adresse IP entre 192.168.0.20 et 192.168.0.40 lui sera fournie (ce qui par la même occasion limitera le nombre de PC pouvant utiliser le réseau en mode automatique)

La plage d'adresses restante peut être utilisée en manuel sans aucun problème.

/!\ il y a un avantage qui peut parfois dans quelques rares cas être un inconvénient. En utilisant le serveur DHCP, l'adresse IP de votre machine sur le réseau peut changer à chaque nouvelle connexion. /!\

Sur certains routeurs il y a un réglage supplémentaire au niveau du serveur DHCP, on peut bloquer une adresse IP pour l'associer à une seule et unique adresse MAC. Cela permet de toujours avoir la même adresse IP sur un PC sans avoir à passer par le réglage automatique et utiliser une adresse IP comprise dans la plage du serveur DHCP.

Les ports de communications:

Maintenant que la configuration IP de vos réseaux vous semble plus claire nous allons aborder une partie légèrement différente.

un port de communication est toujours codé sur 16bits (environ 65536 ports). Les ports sont standardisés pour les communications plus courantes et donc beaucoup d'entre eux sont réservés.

Il est souvent difficile de comprendre exactement qu'est ce qu'un port réseau, je vais essayer d'être simple et clair.

Pour pouvoir mieux comprendre nous devons revoir rapidement la notion de "serveur". Qu’est-ce qu'un serveur? Un serveur est un programme (ou logiciel, c'est la même chose). Il y a un gros problème, beaucoup de monde confond la machine et les logiciels lorsque l'on parle de serveur. On appel souvent un "serveur" un ordinateur puissant et autonome, pourtant ce n'est souvent qu'un PC comme un autre avec des composant haut de gamme en terme de performance, consommation, etc etc. les logiciels que nous mettrons dessus permettent d'en faire ce que l'on appel vulgairement un serveur (attention je ne fais pas de leçon de moral, j'appellerai moi aussi ces machines des serveurs, je préciserai de quoi je parle pour éviter les confusions).

Une machine serveur fait rarement une seule chose en grand nombre, elle sait faire souvent plein de chose. Il y a un logiciel serveur pour héberger un site web, il y a un logiciel serveur pour télécharger des fichiers, un logiciel serveur pour se connecter dessus et faire des opérations de maintenance, etc etc. on se connecte à n'importe quel machine via sont adresse IP (ou son nom comme vu précédemment). Seulement lorsque l'on se connecte on ne sais pas à quel logiciel serveur nous allons ouvrir une connexion et c'est là que le numéro de port rentre en action. Personne n'y prête vraiment attention lorsque l'on se balade sur le web pour la simple raison qu'un grand nombre de ses port sont automatisé et donc préenregistrés dans les logiciels "client" comme Internet explorer (c'est un peu comme le http:// qui se rajoute tout seul devant l'adresse des sites web).

Le port habituelle des pages web au format http est 80, au format https c'est 81 le transfert de fichier sur des lien ftp c'est 21, VNC bureau distant c'est 5900, la liste est longue ce ne sont que des exemples.

Comment mettre un port avec une adresse? Rien de plus facile. On met deux point " : " après l'adresse IP ou le nom puis le numéro de port. Essayez vous même d'ouvrir un site au hasard en mettant " :80 " derrière l'adresse, ça fonctionnera très bien.

Chaque logiciel serveur possède son port. Deux programmes serveur ne peuvent pas utiliser le même port sur la même machine.

Imaginer un réseau très simple avec deux machines branchées sur un modem routeur, le routeur est connecté à Internet via l'adresse IP 83.10.200.5 et sur le réseau via l'adresse IP 192.168.0.1. Un ordinateur est lui connecté via l'adresse 192.168.0.3 (son nom réseau est bureau par exemple) et l'autre ordinateur via l'adresse 192.168.0.5 (son nom réseau est serveur).

si sur ce dernier PC on installe un logiciel serveur web pour héberger un site web quelqu'il soit. Si quelqu'un sur le premier PC ouvre Internet explorer et tape l'adresse 192.168.0.5 (ou serveur) il atterrira sur la page d'accueil du site web hébergé par le logiciel. En revanche si quelqu'un sur Internet tape l'adresse 192.168.0.5 ou serveur cela ne fonctionnera pas (ces adresses ne sont pas disponibles sur Internet puisqu'elles sont sur un réseau privé). En revanche on peut programmer ce qui s'appel la "redirection d'un port". Le routeur possède une adresse disponible sur Internet (pour rappel 83.10.200.5) dans l'immédiat si quelqu'un rentre cette adresse dans Internet explorer il ne se passera rien. Pour mettre en relation l'adresse IP du routeur et le logiciel serveur, il suffit de rentrer dans les paramètres du routeur et trouver un menu qui s'appel en général "NAT port redirect". Dans ce menu nous choisissons un port (ou plusieurs ports) et une adresse IP vers laquelle les demandes qui viendront d'Internet sur ce(s) port(s) seront renvoyées. Les ports utilisé par les serveur web sont en général les ports 80 (http) et 81 (https). On redirigera donc ces deux ports à l'adresse 192.168.0.5. Maintenant n'importe quel PC connecté à Internet peut rentrer l'adresse du routeur et se connecter à l'adresse 80.10.200.5 et se retrouver connecter au logiciel serveur qui à une position bien précise sur un réseau privé.

/!\ attention /!\ ne pas s'amuser à rediriger n'importe quel port sur un PC, il ne faut pas oublier que c'est utilisé pour laisser une "porte d'entrée" sur un PC et ce qui veut dire une ouverture pour se faire "pirater" (d'où l'utilité d'utiliser des modems routeur plutôt que des modems USB classiques qui connectent le PC directement à Internet (tous les ports mènent directement au PC)

Avant de conclure la partie théorique des réseaux IPv4 nous allons revoir le fonctionnement intégral des serveurs DNS de façon plus précise.

Comme on l'a vu plus tôt les serveurs DNS servent à raccrocher les adresses IP et les noms ensembles sur le web.

Un seul serveur DNS ne connait pas toutes les adresses IP et toutes les noms existant sur le web.

Examinons la construction d'une adresse :

http://www.ldlc.com/fiche/PB00058553.html (par exemple)

- "http://" est spécifique aux navigateurs web. Ces derniers sont capable de naviguer sur plusieurs types de serveur (en général sur des logiciel comme les clients ftp autres que navigateurs n'on pas besoin de cette partie).

- "www.ldlc.com" est l'adresse qui remplace l'adresse IP, ce qui va nous intéresser puisque c'est ici qu'agissent les serveurs DNS.

- "/fiche/PB00058553.html" représente simplement les répertoires et fichiers que l'on consulte comme ceux de votre disque dur.

Nous allons donc retenir la partir "www.ldlc.com" et voir comment de chez vous cette adresse va aboutir en adresse IP. Comme nous l'avons vu bien avant votre PC va envoyer le "nom" au serveur DNS de votre fournisseur d'accès dont l'adresse IP est connue de votre ordinateur.

Pour retrouver l'adresse IP les serveur DNS lisent l'adresse de droite à gauche (malheureusement oui... mais vous allez très vite prendre l'habitude).

Chaque point représente la séparation d'un serveur DNS à un autre. il existe une liste pas si longue de serveur pour finir les adresses. (.fr .net .org .com .am et ainsi de suite) c'est uniquement cette liste que connait le serveur DNs de votre FAI. lorsque que l'on demande donc l'IP du site de LDLC le DNs du FAI va donc interroger le serveur "fr". C’est un très gros serveur qui répond aux innombrable demandes à chaque instant de la journée. Ce serveur connaît toutes les adresses IP qui correspondent aux serveurs qui finissent donc en ".fr" ce qui est donc le cas de notre exemple. En revanche le chemin ne s'arrête pas là, l'adresse connue de ce serveur est seulement celle du serveur DNS de "ldlc.fr". Dans notre exemple nous avons encore une dernière séparation et donc l'adresse sera encore transmise au serveur DNS "ldlc.fr" pour connaître l'adresse IP définitive de "www.ldlc.fr" qui sera donc retransmise directement au serveur DNS de votre FAI (sans repasser par les serveur intermédiaires) et donc par la suite acheminé vers votre PC.

Nous savons aussi que les IP changent régulièrement, pour régler ça c'est très simple, le serveur qui héberge un site web lorsqu'il change d'IP envoi sa nouvelle adresse au serveur DNS juste au dessus de lui.

Par exemple, si le serveur "forum" de "forum.ma-config.com" change d'IP il va en informer le serveur "ma-config" sur lequel il est enregistré (en général via un login et un mot de passe)

Nous allons passer à une mise en pratique complète de la configuration d'un réseau.

Nous disposons de trois machines équipées de Windows XP pro et d'un modem routeur comtrend CT-600 (fournis anciennement par tiscali).

Un des PC servira de serveur HTTP, FTP et sur les trois machine un accès bureau distant via le logiciel VNC.

Nous branchons donc le modem routeur à la ligne téléphonique, l'alimentation au secteur puis un premier câble Ethernet directement à un premier PC.

Dans la majorité des cas les modems routeurs sont équipés d'un serveur DHCP assez simplement pré configuré.

Une fois le modem routeur mis en route ainsi que la machine à laquelle il est raccordé nous allons regarder quelle est la passerelle qui sera donc l'adresse IP du modem routeur.

Pour trouver l'adresse de la passerelle c'est très simple :

- cliquer sur démarrer puis exécuter

- taper CMD

- cliquer sur OK

Une boite noir (interface DOS) s'ouvre.

- taper "ipconfig" puis faites entrer.

Ce qui devrais donner ceci :

1203905799_1.JPG

Dans notre exemple l'adresse IP de la passerelle et donc du modem routeur est 192.168.0.1

Nous allons donc ouvrir Internet explorer et taper cette adresse afin de rentrer dans les paramètres du modem routeur

1203906369_2.JPG

Le login et le mot de passe d'accès au paramètres se trouve sur le manuel d'utilisateur du modem routeur ou sinon il se trouve facilement sur le web.

En général le mot de passe peut être modifier dans les paramètres (ce qui n'est pas le cas de notre modem routeur d'exemple).

Une fois vos paramètres de connexion à Internet rentrés (se reporter au manuel du modem routeur) nous allons directement nous attaquer aux paramètres LAN du routeur

1203906772_3.JPG

Ici nous avons choisi d'utiliser l'adresse IP 192.168.0.1 et le masque 255.255.255.0 (ça tombe bien ils sont déjà rentrés).

Le prochain paramètre à voir est le serveur DHCP.

1203907013_4.JPG

Dans l'ordre il y a :

- "interface" permet d'utiliser le serveur DHCP sur le port Ethernet donc "eth0" (il peut aussi y avoir un mode wifi ou USB en fonction du modem routeur utiliser).

- "starting IP adress" il s'agit de la première adresse que le DHCP fournira. Nous utiliserons 192.168.0.40

- "end IP adress" c'est bien sûr cette fois la dernière adresse fournie par le serveur DHCP. nous utiliserons 192.168.0.254

- "subnet" c'est l'adresse réseau, nous utiliseront bien sûr 192.168.0.0.

- "netmask" c'est le masque réseau utilisé, ici le masque sera 255.255.255.0

/!\ remarque: le type de masque et les trois premiers bits de la plage d'adresse utilisé nous informe qu'il est question d'un réseau de classe C et donc limité à un maximum de 254 machines./!\

- "gateway" c'est la passerelle, elle est déjà rentrée de façon automatique puisqu'il s'agit de l'adresse du routeur que nous configurons.

- "primary DNS" et "second DNS" il est bien sûr question ici de mettre les deux DNS des fournisseur d'accès (voir le lien plus haut sur les serveurs DNS des FAI)

- "lease time in day" c'est le nombre de jour maximum qu'une machine peut rester connectée avant de changer d'IP.

/!\ parfois le routeur peut demander l'adresse de "broadcast" c'est l'adresse de multi diffusion du réseau soit la dernière adresse du réseau. Dans notre cas c'est 192.168.0.255 mais le routeur la trouvera automatiquement /!\

J’ai utilisé une plage d'adresses restreinte (de la 40 à 254) ce qui permet de réserver une plage pour des adresse IP en manuel.

L’ordinateur sur lequel je me trouve sera utilisé comme serveur HTTP, FTP, et quelques autres par la suite. Afin d'éviter quelques problèmes nous allons passer son adresse IP en manuel afin de "bloquer" celle-ci de façon sûr et définitive.

Pour cela,

- cliquer sur "démarrer" puis "panneau de configuration"

- une fenêtre s'ouvre, cliquer sur "connexions réseau et Internet" puis "connexions réseau" plus bas.

- repérer la connexion au réseau local (certaines machines peuvent posséder plusieurs cartes réseau, en général une seul sera activée)

1203952151_5.JPG- effectuer un clic droit sur la connexion en question puis "propriétés"

- une fenêtre s'ouvre

1203952252_6.JPG

- ce qui nous intéresse est le protocole Internet (TCP/IP)

- effectuer un double clic sur ce protocole.

- une nouvelle fenêtre s'ouvre dans laquelle nous allons rentrer nos paramètres en manuel en utilisant une adresse IP hors de la plage réservée par le DHCP.

1203953288_7.JPG

Pour terminer la configuration de cette machine qui aura l'utilité d'un serveur ultérieurement nous allons modifier légèrement le fichier HOST afin d'avoir accès plus facilement au modem routeur à l'avenir et lui donner un nom sur notre réseau.

Pour éditer ce fichier à votre guise c'est très simple, il suffira de se rendre dans le poste de travail et de suivre ce chemin : C:\WINDOWS\system32\drivers\etc\

Dans ce répertoire vous trouverez votre fichier HOST

1203953844_8.JPG

Il vous suffira d'ouvrir le fichier avec le bloc note pour en modifier le contenu.

1203954111_9.JPG

Dans notre exemple l'adresse IP du modem routeur est raccorder au nom "modem" ce qui permet à tout instant où nous avons besoin de modifier les paramètres du routeur de ne plus avoir à taper son adresse IP mais juste "modem" ce qui reviendra à effectuer la même opération.

Maintenant allons donner un nom sur le réseau à notre machine,

- faire un clique droit sur le poste de travail puis "propriétés"

- une fenêtre s'ouvre, cliquer sur l'onglet "nom de l'ordinateur"

- cliquer sur le bouton "modifier"

- une fenêtre s'ouvre à nouveau, ici vous pouvez rentrer un nom et un groupe de travail (le groupe de travail permet de regrouper des machines ensembles lorsqu'il y en a beaucoup, dans un réseau simple il est préférable de mettre le même groupe de travail sur toutes nos machines)

1203954816_10.JPG

- il est nécessaire de redémarrer la machine pour que tous nos paramètres soient bien pris en compte.

Le serveur est enfin près.

Vous pouvez maintenant débrancher le câble Ethernet qui relie votre PC à votre modem routeur et raccorder tous vos appareils à un switch (modem routeur et ordinateurs).

Nous allons maintenant démarrer les autres ordinateurs un par un et vérifier le bon fonctionnement de notre serveur DHCP.

- cliquer sur "démarrer" puis "exécuter"

- taper "cmd" puis cliquer sur "entrer"

- dans la boite de commande taper "ipconfig /all" (la commande " /all" permet de montrer plus de paramètres)

1204055037_11.JPG

Comme on peut le constater le serveur DHCP a bien fonctionné.

/!\ dans notre exemple nous pouvons aussi consulter l'adresse physique de l'appareil qui correspond à l'adresse MAC ou l'adresse matériel /!\

Afin de terminer la configuration des derniers ordinateurs il vous suffira d'éditer à votre guise le fichier host et de mettre un nom à chaque machine.

Tout est enfin près et utilisable.

Le serveur est pour le moment d'aucune utiliter et pour le mettre application nous décidons d'installer un logiciel serveur de type FTP

J’ai une préférence personnelle pour le logiciel « Typsoft FTP serveur » dont la configuration des comptes utilisateurs est simple et rapide1204056039_12.JPG

Nous installerons aussi un logiciel serveur HTTP. Pour des raisons de simplicité une fois de plus j'utilise "anaogX HTTP serveur" qui est très simple de mise en route.

1204056735_13.JPG

Une fois les logiciels installés ils sont directement accessibles sur tous les postes de notre réseau via un logiciel client (comme Internet explorer) via l'adresse IP que l'on s'est gardé de mettre en manuel (192.168.0.20) ou même son nom réseau (serveur).

Pour rendre accessible le serveur sur Internet nous utiliserons une redirection de port vers le serveur.

- ouvrir Internet explorer et aller à l'adresse "modem" (on remarque ici l'utilité de l'utilisation du fichier host)

- rentrer le login et mot de passe

- aller dans le menu port redirect (le nom est assez généralisé sur la plupart des modem/routeur et routeur)

Ici nous allons ajouter des "règles" de redirection.

Un serveur HTTP utilise le port 80.

Un serveur FTP utilise le port 21.

Ce qui devrait donner quelque chose proche de ceci :

1204056907_14.JPG

(Je me suis permis de cacher mes autres serveurs personnels donc ne vous posez pas de question sur la grande case blanche)

Nous remarquerons tout de suite les deux premières redirections déjà présentes, je conseille fortement de ne pas y toucher elle sont utiles au bon fonctionnement du routeur.

On peut aussi constater dans notre exemple que l'on peut rediriger une plage de ports (port "from" et "to"), dans certains cas comme le jeux en réseau on peut vous demander de rediriger plusieurs ports dont les numéros se suivent.

On remarque aussi l'utilité d'utiliser une adresse IP en manuel, celle-ci sera bloqué et donc la redirection de port vers l'adresse IP du serveur n'aura jamais besoin d'être surveillée/changée.

Maintenant on peut accéder à partir de n'importe quel ordinateur raccordé à Internet le serveur FTP et HTTP en passant par l'adresse IP de votre connexion à Internet (disponible souvent dans les paramètres du routeur) ou sinon que l'on peut consulter sur ce site web http://www.monadresseip.com

Cette technique présente un gros inconvénient, nous sommes obligés de consulter notre adresse IP de connexion de chez soi ce qui limite énormément notre usage de l'extérieur. (une prochaine fois nous installerons un lien DNS pour résoudre ce problème)

nous poursuivrons en utilisant une option bien spécifique à windows, l'implantation d'un lecteur réseau.

imaginons que notre serveur soit équipé de deux disques durs en raid 1 (mode miroir) ce qui permet de ne perdre aucune données en cas de perte d'un disque dur, et que par la même occasion nous voulions partager des données entre les différents postes, le lecteur réseau est exactement la solution de facilité que nous cherchons.

sa mise en place est très simple:

pour commencer il faut créer un répertoire sur notre serveur. ouvrez le poste de travail puis le disque local C: (ou un autre, peut importe) puis cliquez sur fichier, nouveau, dossier, puis taper un nom au choix (dans notre exemple se sera "stockage").

maintenant ce nouveau dossier créé, effectuez un clic droit dessus puis cliquez sur propriétés.

une fenêtre s'ouvre, allez dans l'onglet partage.

si le partage de fichier et d'imprimante n'a jamais été utilisé il vous sera demandé d'activer le partage simple de fichier en cliquant simplement sur le message bleu.

une fois effectué vous devez cocher les cases "partager ce dossier sur le réseau" et "autoriser les utilisateurs réseau à modifier les fichers". le nom de partage peut être modifier mais ça n'a pas vraiment d'interet.

cliquer sur appliquer puis OK.

maintenant on peut se rendre sur les autres postes afin de vérifier le bon fonctionnement du répertoire partagé.

cliqué sur "démarrer" puis "favoris réseau".

/!\ si les favoris réseau ne sont pas diponibles dans le menu démarrer, ouvrez le poste de travail, ce dernier doit se trouver dans la colone de gauche /!\

ici vous trouverez peut-être le répertoire partagé du serveur.

sinon cliqué sur "voir les ordinateurs du groupe de travail" dans la colone de gauche, qui vous montrera les différent ordinateurs en fonctionnement à ce moment, vous y retrouverez donc le serveur. en double cliquant dessus vous retrouverez les dossiers partagés dessus.

vous pouvez donc maintenant naviguer dans les différents répertoires partagés de chaque ordinateur.

vous pourrez constaté les chemins de navigation dans la barre d'adresse :

\\serveur\stockage\

comme vous pouvez voir pour accéder à un ordinateur sur le réseau il suffit de mettre son nom (ou son adresse IP) précédé d'un double backslash puis le nom d'un dossier partagé.

maintenant nous allons connecter le lecteur réseau.

ouvrez le poste de travail puis cliquez sur "outils" puis "connecter un lecteur réseau".

une fenêtre s'ouvre dans laquelle vous choisirez la lettre du lecteur (par défaut Z, nous garderons cette lettre pour notre exemple).

pius choisissez le chemin de votre répertoire, soit en passant par le bouton parcourir soit en tapant le chemin du dossier partagé (\\serveur\stockage). laissez la dernière case cochée (se connecté automatiquement à l'ouverture de la session) pour simplifier la tâche. vous n'avez plus qu'à cliquer sur OK pour terminer la mise en place du lecteur réseau et l'utiliser comme n'importe quel disque dur de votre ordinateur (avec la lettre que vous avez choisi biensûr).

nous installons une imprimante toute simple sur le serveur (peut importe le modèle) que nous allons partager sur les deux autres ordinateurs.

une fois l'imprimante installée nous nous rendons dans le panneau de configuration via le menu démarrer.

dans la colonne bleu à gauche basculez sur l'affichage classique (si ce n'est pas déjà fait) puis double cliquez sur "imprimantes et télécopieurs".

ici votre imprimante dois apparaître. effectuez un clique droit dessus pius "partager.."

ici une fenêtre s'ouvre dans laquelle il vous suffira de cocher le bouton "partager cette imprimante" et lui donner un nom ("imprimante" pour notre exemple).

cliquez sur appliquer puis OK.

votre imprimante est prette pour être utiliser par les autre ordinateurs de votre réseau.

nous nous rendons sur chacun des ordinateurs pour la mise en service.

on se rend de nouveau dans le menu imprimantes et télécopieurs comme vu précédemment.

cliquer sur "ajouter une imprimante" dans la colone de gauche.

une fenêtre s'ouvre dans laquelle il vous faut choisir la deuxième option "ajouter une imprimante réseau ou une imprimante connecté à un autre ordinateur" puis cliquez sur suivant.

par la suite il vous faut choisir la aussi la deuxième option "connexion à cette imprimante" (la fonction de recherche automatique n'a jamais parfaitement bien fonctionné) puis dans la case "nom" il vous suffira de mettre l'adresse du serveur soit exactement comme dans l'exemple dessus (\\serveur\imprimante\) normalement lorsque vous taper le début de l'adresse (\\serveur\) la liste des imprimantes partagées sur cette ordinateur devrait s'afficher, auquel cas il sufira de cliqué sur celle que vous désirez (dans notre emple il ne devrait y en avoir qu'une seule).

cliquez sur suivant et il vous sera demandé si vous voulez utiliser cette imprimante comme imprimante par défaut ou pas.

cliquer sur OK et vous pouvez immédiatement utiliser cette imprimante en réseau.

bon encore quelques images à rajouter puis je finirai plus tard avec un dns pour utiliser plus facilement le serveur de l'extérieur et puis quelques explications sur TYPSoft FTP serveur, ca peut être utile ainsi qu'une dernière redirection vers VNC et tout sera au top !

si un jour j'ai la motivation un petit VPN (réseau local à distance) mais il faut d'abord que je le mette au point moi même. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

attends c'est pas fini j'édit petit à petit!

je compte bien parler de redirection des ports DHCP routage (enfin celui la juste le survoler) le ficher host et tout et tout ! ca risque de prendre quelques dizaines de pages ! lol heureusement que je ne fais que les bases. en plus ce weekend je vai faire la percé du vin jaune donc je ne vai pas prendre le risque d'écrire n'importe quoi, j'en fais un peu aujourd'hui, le reste on véra plus tard.

edit: et après faut encore corriger les fautes... pffffff ! lol ;)

edit2: je ferai la suite la semaine prochaine

edit3: je suis entrain de me dir que ca craint sans screen, sans rien... ca sera mis en place pour finaliser

edit4: ppffiioouuu ! plus j'avance et plus c'est dur et difficile d'expliquer des choses de plus en plus complexe en restant simple surtout que je boss beaucoup je dors peu et parfois quand je me relis je trouve des phrases pas plus fini que ma nuit de sommeil avec pas plus de sens que la marche arrière d'un vélo... j'ai besoin de repos ;)

edit5 : j'approche de plus en plus de la fin ca va être chouette de corriger les fautes ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais de rien ;)

tu me remerciras quand se sera fini.

[edit] : >>> grrrrr ! imageup ne marche pas très bien pour héberger les images ! il me faut en trouver un autre !

[edit2] ==> je suis fière de voir que mes photos sont à nouveau en place ! je vai pouvoir continuer mon topic !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de me dire qu'il manquera quelque chose de très important, le WIFIIIIIIIIII (rappel de la pub pour neuf lol)

j'expliquerai ultra grossièrement la clé WEP et puis les différentes options afin de raccorder en toute simplicité un réseau en wifi.

mais bon savoir bien se servir d'un réseau ethernet est tout de même de rigueur, le wifi est juste un moyen de raccordement différent, pour le reste c'est parfaitement identique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Djro, merci pr ce topic qui me permet de mieux appréhender un réseau et résoudre mes soucis de connectionsMerci.gif

Ps : en effet les captures n'apparaissent sur mon poste que ce soit avec IE ou GoogChr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

voilà après plusieurs mois de suspension j'ai déjà commencé par remettre les images en route!

je suis resté chez imageup pour les héberger seulement j'ai vu que le lien ne se forme plus pareil c'est pour ça que ça ne marchait plus, j'ai édité tous les lien et pour le moment ça marche.

on vera bien dans le temps.

je vai aussi devoir rapporter tout ça en version windows vista et windows 7 parce que tout ne se présente pas exactement comme ici.

pffiiooouuuuuuuuuu ! encore beaucoup de boulot pour terminer tout ça ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Félicitations pour ton Post. :Super10: Par contre,je vais te faire bosser encore plus que ce que tu penses,car j'attends avec impatience que tu nous parles du VPN !! Bon courage.(C'est un peu vache de ma part!!!)

@+ :Alcooliques04:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

malheureusement le VPN ne fonctionne pas sur tous les modems routeurs, il faut mettre le poste qui sert de serveur en DMZ et tous n'ont pas cette option.

je déconseil l'usage du DMZ parce que c'est la porte ouverte à toute les fenêtres sur les intrusions. sinon je cherche un moyen software de transférer les protocoles necéssaire sur un port TCP. certains logiciels peuvent créer un VPN au travers de protocoles TCP/UDP mais le fait de conserver les protocoles d'origines ça permet d'utiliser de meilleurs outils et surtout de ne pas avoir besoin d'utiliser un soft pour le client.

sinon je n'avance plus depuis bien longtemps (j'ai une vie charger en dehors du web LOL)

Merci pour tes encouragements :Alcooliques04:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour de papyphil

Alors bon courage et CHAPEAU pour ton texte même si je n'y comprends pas grand chose (j'était chauffeur PL et non informaticien).

Moi ce qu'il me faut c'est quelqu'un pour une connection wifi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×