Aller au contenu
robot

Apple / Intel : le divorce pourrait intervenir d’ici deux ans

Publications recommandées

Un temps partenaire d’IBM et Motorola, Apple a depuis plusieurs années changé de crèmerie pour faire tourner ses ordinateurs – desktop et portable – avec des processeurs Intel. Une solution[…]

Partager cette publication


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exécuter du fer Intel est un gros plus pour les développeurs d'applications multiplates-formes et la possibilité d'exécuter Windows natif sur un Mac est également un gros plus (bien que très peu d'utilisateurs de Mac exécutent Windows sur leurs machines). Une décision de tour d'ivoire comme celle-ci serait typique de la façon dont les choses sont faites chez Apple ces jours-ci. C'est, après tout, un peu plus que d'être le premier à vider les disquettes et à fournir un port USB intégré.

Partager cette publication


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet...

×   Collé en tant que texte riche.   Changer pour un collage en texte brut

  Seules 75 émoticônes sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher en tant que lien à la place

×   Votre contenu précédent a été restauré.   Vider l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×